Face à la situation actuelle et à l’urgence sanitaire liée au COVID-19, la Banque Alimentaire de l’Isère reste entièrement mobilisée pour venir en aide aux personnes en situation de précarité

Sassenage, le samedi 28 mars 2020

 

 

Communiqué de presse
Face au COVID-19, la solidarité continue à
s’exprimer à la Banque Alimentaire de l’Isère

 

Face à la situation actuelle et à l’urgence sanitaire liée au COVID-19, la Banque Alimentaire de l’Isère reste entièrement mobilisée pour venir en aide aux personnes en situation de précarité. Ainsi, depuis le lundi 16 mars, veille du confinement de la population, à l’entrepôt de la BAI à Sassenage comme à la cuisine « Trois Etoiles Solidaires » de Seyssins, la solidarité continue à s’exprimer sur tout le département y compris dans les zones les plus touchées. La BAI répond aux besoins des associations, des collectivités, de l’Etat en collaboration très régulière avec la DDCS (Direction Départementale de la Cohésion Sociale). Depuis une quinzaine de jours, la BAI, seule association d’aide alimentaire encore en activité sur l’Isère, répond ainsi à cette demande qui continue dans les conditions exceptionnelles liées à la pandémie de COVID-19.

La BAI fait partie des associations caritatives rentrant dans le décret mis en place par le Gouvernement, permettant à ses bénévoles d’assurer leur mission d’aide. Pendant cette période de confinement, du lundi au jeudi, une trentaine de bénévoles, soit environ 20% des effectifs normaux de nos bénévoles, préparent les livraisons, accueillent les dons ou confectionnent des plats cuisinés. L’objectif de la cuisine « Trois Etoiles Solidaires », c’est d’assurer tout ce qui est Plan Hébergement/Hivernal et Urgences et servir le maximum d’associations et CCAS de son réseau, soit 3000 repas/semaine, plus les imprévus.

Le rôle de la BAI est aussi d’accompagner toutes les structures qui le souhaitent, qu’elles fassent partie ou non de son réseau. Ainsi elle répond à la demande des associations comme Vinci Samu Social, Accueil de Vieux Temple, Nicodème ou Le Fournil qui accueillaient et servaient quotidiennement des repas à des personnes en difficulté jusqu’à présent. Elle vient aussi en substitution aux personnes précédemment accueillies par d’autres associations d’aide alimentaire qui ne peuvent plus perpétuer cette aide pendant cette période de confinement. Toutes les personnes qui travaillent actuellement à la BAI, bénévoles ou salariés, respectent les mesures de sécurité sanitaires préconisées : utilisation de gel hydro alcoolique, masques, gants, respect des distances de sécurité et désinfection des camions et locaux, etc.

Un premier bilan effectué cette fin de semaine 2 du confinement, met en évidence le rôle et l’importance de la BAI :
– 70 tonnes de denrées et plats cuisinés distribuées, grâce aux nombreux dons des industries, cuisines
centrales des communes et du Département, CROUS, CHUGA, entreprises privées, restaurateurs, etc.
– Fourniture de plats cuisinés à des associations comme MAGDALENA, PIERRE VALDO, AJhiralp (ex.
L’Arepi-L’Etape), LE PATIO et d’autres.
– La BAI a fourni des repas à 10 000 bénéficiaires depuis 15 jours.

La BAI, dans la mesure de ses moyens entend faire face à la situation actuelle engendrée par le COVID-19 avec professionnalisme, comme elle le fait depuis 35 ans.
La situation étant évolutive, l’association adaptera les mesures et dispositions en fonction de la suite des
évènements.

 

 

Contacts pour informations supplémentaires :
Christian Chédru, président de la BAI / Tél. : 06 74 12 65 09
Alain Provost, communication / Tél. : 06 33 27 41 26
Secrétariat BAI (du lundi au jeudi) / Tél. : 04 76 85 92 50