Pour une transition énergétique plus juste, plus simple et pour tous.

Parce que les transitions écologique et énergétique sont au cœur des préoccupations des
citoyens, notre pays s’inscrit depuis quelques années dans une démarche de transformation de notre
modèle, impliquant les efforts de chacun d’entre nous.

Cette “transformation” doit permettre de répondre aux enjeux environnementaux par le
changement de nos modes de consommation, de production et d’habitation. Cependant, elle ne doit
pas être un poids supplémentaire pour les ménages. En effet les coûts liés à cette évolution ne doivent
pas être un frein à de meilleures performances énergétiques : une bonne isolation, une chaudière en
bon état, un système de ventilation sont des besoins essentiels, tant en terme de bien-être que de
réduction des factures d’énergie.

La France dispose de nombreuses prestations sociales et aides financières afin de soutenir les
ménages les plus modestes. En cette nouvelle année 2020, je souhaiterai vous présenter le nouveau
dispositif de soutien à la rénovation énergétique des logements : Ma Prime Renov’. Cette nouvelle aide
gouvernementale aux travaux de rénovation énergétique vient en remplacement du crédit d’impôt
CITE pour les propriétaires occupants aux revenus modestes.

Cette nouvelle prime se veut plus juste, plus simple et plus efficace :

● Plus simple car elle regroupe le crédit d’impôt CITE et les aides de l’Agence nationale de
l’habitat (Anah), elle est d’ailleurs versée par celle-ci. La demande se fait via une plate forme de dépôt
des dossiers sur le site MaPrimeRenov.gouv.fr.

● Plus juste car elle s’adapte aux revenus de chacun en prenant compte deux éléments : le
niveau de revenus du ménage et l’efficacité énergétique des travaux réalisés. Elle vient renforcer l’égal
accès aux travaux de rénovation énergétique pour l’ensemble de citoyens.

● Plus efficace en abaissant les délais de traitements de dossiers à 4 mois contre 18 mois en
moyenne auparavant. Ce délai de 4 mois sera ensuite abaissé à une moyenne de 15 jours, avec la
possibilité de bénéficier d’une avance de frais destinée au règlement de l’acompte des travaux.

Elle est accessible pour le moment aux 50% des propriétaires les plus modestes et s’étendra
en 2021 à l’ensemble des propriétaires occupants, propriétaires bailleurs et syndicats de copropriété,
sans conditions de revenus, également pour les logements sous contrat de location.

Chaque situation étant différente pour l’ensemble des foyers, n’hésitez pas à faire une
simulation sur le site MaPrimeRenov.gouv.fr. Pour vous aider à financer vos travaux d’économies
d’énergie, cette aide est cumulable avec les primes énergies, le reste à charges pouvant être également
financé par un éco-prêt à taux zéro (éco-PTZ)